Temps de lecture : 2 minutes
()

Une eau potable est, par définition, une eau qui peut se boire sans rendre malade celui qui la consomme. Elle ne doit donc pas contenir de trop grandes quantités de bactéries, parasites ou substances chimiques.

Chaque pays définit des normes. Il existe des teneurs limites très précises à ne pas dépasser pour qu’une eau puisse être déclarée potable. En dessous de ces doses, les scientifiques considèrent que les quantités sont suffisamment faibles pour préserver la santé des consommateurs.

Quelles sont exactement les caractéristiques de référence qui rendront une eau propre à la consommation ? Par exemple, en France, la réglementation a recours à plus de 60 critères répartis en plusieurs groupes.

D’abord il existe des critères dits “organoleptiques” c’est à dire relatifs à la couleur, l’odeur et la saveur; ensuite des critères physico-chimiques comme le pH et l’oxygène; puis est prise en compte la teneur en substances indésirables tels les nitrates ou les hydrocarbures; celle en substances toxiques comme l’arsenic et le cyanure; la présence d’organismes microbiologiques comme les streptocoques, et enfin la teneur en pesticides.

Une fois que l’eau est captée, par exemple, dans une nappe d’eau souterraine, elle subit des contrôles sanitaires et des traitements de potabilisation pour que sa qualité soit encore meilleure en abaissant au minimum les teneurs en pesticides, nitrates, plomb, mercure et chlore. Ainsi, lorsqu’elle arrive au robinet, elle peut à priori être consommée sans crainte.

Cette méthode est jugée globalement efficace par les français puisque plus de 80% d’entre eux sont satisfaits par la qualité de l’eau du robinet. On note même une augmentation de la consommation de cette eau au fil des ans; même si une certaine inquiétude s’installe chez les consommateurs puisque 73 % d’entre eux pensent que les ressources en eau vont se dégrader dans les prochaines années.

Enfin savez-vous ce qu’est une “eau dure” ? Il s’agit d’une eau contenant beaucoup de minéraux dissous, notamment des sels de calcium et de magnésium. On dit aussi plus simplement qu’elle est calcaire. Les personnes en bonne santé peuvent en consommer sans danger. Il semble même que cette eau, apportant à l’organisme de grandes quantités de sels minéraux, protégerait de certaines maladies cardiovasculaires. En revanche, le carbonate de calcaire (tartre) qu’elle contient, endommage les appareils électroménagers et rend les savons et détergents moins efficaces.


Vous avez aimé cet article ?

Faire un don

Vous avez trouvé ceci intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour noter ceci!

Note moyenne / 5. Décompte des voix:

Pas de votes jusqu'à présent! Soyez le premier à évaluer ce post.

Comme vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux!

Nous sommes désolés que ce post n'a pas été utile pour vous!

Laissez-nous améliorer ce post!

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post?


Vous avez aimé cet article ?

Faire un don
.