KENYA : AWWDA lance un appel d’offres pour un système d’eau potable à Mwala

L’Agence de développement des ouvrages hydrauliques d’Athi (AWWDA) lance un appel d’offres pour la construction d’un système d’approvisionnement en eau potable dans la localité semi-aride de Mwala, dans le comté de Machakos au Kenya. Les sociétés intéressées ont jusqu’au 2 juin 2023 pour se manifester. L’approvisionnement en eau potable devrait s’améliorer dans la localité de Mwala au cours des prochaines années. C’est le but de l’appel d’offres lancé le 2 mai 2023 par l’Agence de développement des ouvrages hydrauliques d’Athi (AWWDA) pour la construction d’un système d’approvisionnement en eau potable, qui sera baptisé « Mwala Cluster », dans le comté de Machakos au Kenya.
Le système sera constitué d’une station de potabilisation, située dans la région de Munyu, à 56 kilomètres de la localité de Mwala. Le site de Munyu a été choisi pour son cours d’eau. Il s’agit de la rivière Ndarugu, qui approvisionnera donc la future usine d’eau potable d’une capacité attendue de 6 600 m3 par jour..

KENYA : le système d’eau potable de Mavoko entre enfin en service après cinq ans

Le président de la République du Kenya, William Ruto met en service le système d’approvisionnement en eau potable de Mavoko, dans le district de Machakos. Le projet en cours depuis 2018 renforce la desserte d’environ 500 000 personnes à Mavoko, à 63 km au sud-est de Nairobi et dans les villes environnantes. L’approvisionnement en eau potable est désormais stable à Mavoko. Le système hydraulique de la ville, située dans le district de Machakos au Kenya est entré en service le 14 avril 2023, après cinq ans de travaux interrompus. Il a été inauguré par le président kenyan, William Ruto.
La société belge Aspac International a réalisé les travaux selon un contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) signé en novembre 2017 avec l’Agence de développement des travaux d’eau Tanathi (TAWWDA), qui a développé le projet.
L’approvisionnement en eau potable de 500 000 personnes Dans la ville de Mavoko, Aspac International a réhabilité les barrages de KMC et d’EAPCC, de capaci..

KENYA : le barrage de Pemba reprend du service après sa réhabilitation

Le barrage de Pemba, situé dans le comté de Kwale au Kenya est de nouveau opérationnel. La retenue d’eau vient d’être remise en service par Alice Wahome, la Secrétaire du cabinet (CS) de l’Eau, l’Assainissement et l’Irrigation. L’essentiel des travaux a porté sur la construction d’une nouvelle prise d’eau brute, ainsi qu’une station de potabilisation. Le barrage de Pemba est de nouveau opérationnel après environ cinq ans de travaux. La retenue d’eau réhabilitée a été relancée le 4 avril 2023 en présence d’Alice Wahome, la Secrétaire du cabinet (CS) de l’Eau, l’Assainissement et l’Irrigation du Kenya. La responsable kenyane était accompagnée de plusieurs responsables, dont ceux de la compagnie kenyane Coast Water Works Developement Agency (CWWDA), retenue par Athi Water Works Development Agency (AWWDA) en 2019 pour la mise en œuvre du projet hydraulique.
Lire aussi – AFRIQUE : entre ressource et source de vie, l’eau au cœur du développement durable Mise en service en 1980 dans le comté..

KENYA: Sinohydro démarre le chantier du barrage d’irrigation de Mwache avec du retard

Le président de la République du Kenya William Ruto donne le coup d’envoi du projet de construction de la retenue d’eau de Mwache, après plusieurs faux départs. Les travaux sont réalisés par Sinohydro Corporation and Engineering of China. Les travaux du barrage polyvalent de Mwache sont lancés. La première pierre du projet a été posée le 6 avril 2023 par le président kenyan William Ruto. Le coup d’envoi du chantier était normalement prévu en 2018, mais a été reporté à plusieurs reprises en raison des litiges fonciers et des problèmes d’indemnisation. La dernière échéance fixée pour le lancement du projet dans le comté de Kwale était février 2022. C’est donc avec plus de cinq ans de retard que la construction de la retenue d’eau de Mwache débute.
Le marché de 20 milliards de shillings kenyans (plus de 176 millions de dollars) a été attribué par le ministère kenyan de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Irrigation à Sinohydro Corporation and Engineering of China. L’entreprise basée à Pék..