Temps de lecture : < 1 minute
()

Vous avez une piscine ? Voici les quelques règles à respecter pour un bon usage de cette installation tout en respectant l’environnement.

Sachez que l’eau provenant de la vidange des piscines est particulièrement délicate à traiter. Elle doit donc être collectée et assainie avant d’être reversée dans le milieu naturel.
Comme le stipule l’article 22 du décret du 3 juin 1994 , vous devez obtenir une autorisation de rejet auprès du maire de votre commune, de la préfecture ou du gestionnaire du réseau si vous être raccordé au réseau public. Cette dérogation spéciale vous autorise à vider votre piscine en cas de nécessité absolue dans le réseau public d’égout. Vos eaux seront considérées comme des eaux usées domestiques.

Si votre eau est assainie par un système non collectif, il est important de faire vérifier que votre système a la capacité d’une telle évacuation en amont.

 Quelques conseils pour économiser l’eau

  • Il n’est pas nécessaire de vider l’eau de sa piscine tous les ans. Elle peut être conservée si vous ne rencontrez pas de problèmes particuliers (pollution, problème physique sur la structure de votre bassin, etc.) et si vous assurez correctement son entretien régulier et son traitement.
  • Le remplissage de votre piscine correspond à une consommation d’environ 70 000 litres d’eau. En bâchant votre bassin en dehors des périodes d’utilisation, vous éviterez l’évaporation de près de 200 litres d’eau par jour.

Vous avez trouvé ceci intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour noter ceci!

Note moyenne / 5. Décompte des voix:

Pas de votes jusqu'à présent! Soyez le premier à évaluer ce post.

Comme vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux!

Nous sommes désolés que ce post n'a pas été utile pour vous!

Laissez-nous améliorer ce post!

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post?


Vous avez aimé cet article ?

Faire un don
.